AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 [PJ] Jean Chéreau

Aller en bas 
AuteurMessage
Jax
Crochemard
Jax

Nombre de messages : 27
Pj : Jean Chéreau
Date d'inscription : 26/10/2005

[PJ] Jean Chéreau Empty
MessageSujet: [PJ] Jean Chéreau   [PJ] Jean Chéreau EmptySam 14 Jan à 22:24

race : humain
sexe : masculin
monde/époque d'origine : la Terre telle que nous la connaissons IRL, Paris, 1856 (environ hein ^^)

Pour ceux qui ont vu "Gabrielle" de Chéreau (tiens Mr. Green ) qui est sorti il y a quelques mois, ben vous prenez le personnage principal, vous attendez qu'il meure, qu'il soit exhumé, et ça donne à peu de choses près mon personnage.

Jean était de son vivant à la tête d'un groupe bancaire puissant. A la tête d'une petite fortune, il accueillait chaque semaine des connaissances du Monde dans son 'salon'.
Hypocrisie, coups bas, luttes d'influence étaient son quotidien ; auquel il fallait rajouter l'achat ou la vente de quelqu'usine textile en province ou la saisie d'huissier à l'encontre de quelques uns de ses débiteurs.

C'était plutôt un 'mauvais malgré lui' ; il ne voulait pas faire de mal aux autres, à vrai dire il ne réalisait pas la portée négative de son enrichissement, et, de toute façon, il s'en moquait.

(( plus de choses plus tard...
d'ailleurs tant que j'y suis, pour le don de l'Âme je pensais à Domination Universelle, z'en pensez quoi ? ))
[NdE] Personellement, je trouve rp parlant que ce don n'est pas tres adapté. Si tous les personnages qui ont usé de manipulation dans leur passé avaient ce don, il n'y aurait que ca sur le module ^^.
[EdJ] Donc on dit Rayons Prismatiques, tout le monde a l'air d'accord. Je posterai la fin du BG plus tard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ccc.netasso.net
Jax
Crochemard
Jax

Nombre de messages : 27
Pj : Jean Chéreau
Date d'inscription : 26/10/2005

[PJ] Jean Chéreau Empty
MessageSujet: La suite   [PJ] Jean Chéreau EmptyDim 15 Jan à 23:12

Sa mort :



Des huissiers, il en saisissait plusieurs fois par mois, c'était courant. Il savait que cela ne ferait pas plaisir à la personne chez qui il les envoyait, tant pis, il n'avait qu'à payer.

Cependant, il manque de chance ce jour là. L'huissier avait dû saisir tout le mobilier et l'immobilier du débiteur...

Or ce débiteur là n'était pas le genre de personne à se mettre à dos. Pourquoi ? Névrose, Psychose, les spécialistes s'entendront pour y coller une étiquette, en résumé, c'était un psychopathe.

Il se débrouilla pour attirer Jean dans une sorte d'entrepôt, c'était un bel après-midi de printemps, dehors... Mais le lieu était sombre... quelques rayons de soleil filtraient à travers les trous de rouille de la toiture métallique... C'était un véritable four, la lumière solaire chauffait la structure d'acier depuis l'aube, à l'intérieur l'atmosphère était étouffante.

Il y avait des miroirs partout, partout, un vrai dédale, quelques uns était même suspendus au dessus des allées. Ca et là, des photophores, leur lumière irisée se réfléchissait dans tout le bâtiment par les jeux de miroirs.

Des reflets, on y voyait Jean, sur les innombrables miroirs, il était blanc comme un linge, suant de chaleur et de terreur, il avançait avec hésitation dans les allées, appellant :

"Mais, que me voulez-vous ? Pourquoi m'avez vous fait venir ? Votre dossier est clos ! Nous n'avons plus rien à nous dire !"

Une voix, reptilienne, se faisait entendre. Elle ne répndait pas, mais accusait, accusait, et accusait encore :

"SSsssaisie.... Huisssssier !!
Tu m'as tout pris... Tu m'as tout.... sssaisi ! SSSaisie... Tout... Tout pris...."

Des reflets, ceux d'un prédateur : le client lésé allait, jouant à cache cache avec sa proie, jouant avec les lumières, les reflets....

Un homme brandissant un poignard dans son dos : cette image, il l'a vu sur le miroir en face de lui maintes fois, mais pourtant, lorsqu'il se retournait, personne, juste un autre miroir.

Quatre heures. Ce 'jeu' continua quatre heures durant, mais au bout d'un moment, un cri. Suivi du bruit sourd qui accompagne la chute d'un corps.

C'en était fini, il venait juste de réaliser que le 'SSSaisie' qu'il venait d'entendre, c'était ce souffle dans son cou qu'il venait de sentir, il n'eut pas le temps de se retourner, ou d'esquiver, quand la fraicheur de la lame lui arracha son dernier cri.

[[ Pour le don de l'âme, Rayons Prismatiques est retenu, il sera déclenché par le mot "saisie" voilou merci à celui qui le scriptera (shadow ? sahor ? kermo ?) ]]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ccc.netasso.net
 
[PJ] Jean Chéreau
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Attaque de fourmis folles/jean Erich Riche
» Michaëlle Jean et le rêve de la jeunesse haitienne
» Gérard Jean-Juste janbe kafou a
» Un écrivain quebecois s'en prend à Michaëlle Jean
» Operasyon Bagdag 2 di Jean Mari Samedi pot parol baz lavalas

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: .: Les jouets du Destin :.-
Sauter vers: